Bonjour et bienvenue !

 

Pour l'instant, plus rien n'est à vendre sur mes sites :

le statut d'auto entrepreneur m'a joué un tour imprévisible.

Ce sont actuellement des sites d'exposition et expression.

Des solutions se dessinent mais il faut le temps

de les mettre en place.

Mais dans un sens ce n'est pas plus mal.

 

*** * ***

 

J'ai reporté sur le blog certains des articles précédents.

Et là je vais continuer mon témoignage concernant

ce que j'ai vécu au travers de la bible.

Je me suis rendue compte que très souvent les mots étaient employés

dans un sens positif à un moment et négatifs à un autre.

Il y a des choses qui sont très simples à mettre en pratique,

même si les implications peuvent être à la fois glorieuses et lourdes de conséquences.

 

Par contre, à un autre niveau, si on veut être honnête,

tout n'est pas si simple.

 

Il y a dans la parole de Dieu,

les bonnes divisions et les mauvaises,

les bons soucis et les mauvais,

la bonne paix et la mauvaise,

les bons fardeaux et les mauvais,

le salut se reçoit par la foi mais les actes entrent en ligne de compte,

les bonnes fuites et les mauvaises,

parfois Jésus nous demande de câcher des choses même si tout viendra à la lumière,

les bons jugements et les mauvais,

on ne doit pas agir par crainte de l'être humain mais soigner pour le mieux son témoignage,

l'élection et la préscience de Dieu n'exclut pas le choix de l'être humain,

la bonne et la mauvaise persévérance,

...en d'autres mots, le bon et le mauvais lâcher prise.

Je noterai toutes les références.

J'ai été aussi très surprise de m'apercevoir que

Jean (Ap 10 10) et Ezechiel ( 3 14) Jérémie (Lam 1 4)

avaient été remplis d'amertume...juste après avoir obéi à Dieu,

mais là aussi ce n'était pasue amertume négative.

 

 Un peu comme si l'histoire de Luc 4 se répétait :

Satan utilise la Parole de Dieu pour emmener dans la désobéissance ;

Jésus lui répond par la Parole dans son contexte.

Les nuances et les détails donnent souvent la cohérence.

 

Je le répète ce que je poste n'a pas du tout la prétention d'être de l'enseignement.

Simplement, ce que j'ai vécu avec Dieu était tellement fort que j'ai décidé,

comme beaucoup d'autres, de vivre selon ce qu'il demandait.

 

Je me suis beaucoup appliquée,

mais régulièrement je suis tombée sur des notions qui me paraissaient paradoxales.

 

Ce que je vivais par rapport à la bible était trop fort et évident

pour que je veuille et que je puisse le renier.

 

Mais je voulais quand même être honnête et

ne pas me satisfaire d'approximations qui n'avaient pas de sens.

Je me suis aperçue que très souvent les pharisiens utilisaient la Parole de Dieu

pour mettre les autres en difficulté,

à cela Jésus répond par la même Parole pour libérer

en replaçant les bonnes priorités par rapport au but profond des écritures.

(Même si un cadre existe et heureusement sinon on fait n'importe quoi).

 

Si on lâche prise au moment où l'on doit persévérer,

on peut rater le but, et vice vesa

...et il en est de même pour toutes les autres notions.

 

Je me suis rendue compte, que là où il y a un paradoxe,

il y a aussi une ou des révélations.

 

Bien entendu, je n'ai pas la réponse à tout,

j'ai encore des questions qui sont sans réponse,

je sais que pour certaines elle ne me seront données

que le jour où mon service sur terre sera fini.

En attendant,

je sens juste de manière très intense que je dois partager ces choses.

 

Si on connait les différents passages,

on est plus libre d'obéir à ce que le Saint Esprit nous demande

et on peut mieux vérifier ses directives.

 

Bien au delà de tout Dieu voit nos coeurs, nos dispositions et nos intentions.

L'application ne nous présèrve pas de toutes les erreurs,

loin s'en faut, mais je pense qu'elle nous évite d'y demeurer.

 

Elle nous permet de réajuster humblement notre marche au fur et à mesure de notre progression.

Je pense surtout que Dieu nous garde des erreurs

qui peuvent avoir de graves conséquences spirituelles, et autres,  à long terme.

 

Je ne pense pas qu'on puisse faire l'économie d'une étude personnelle

lorsqu'un problème d'éthique se pose :

"Quel est l'élément prioritaire auquel on doit obéir dans cette situation ?"

Parfois aussi, on doit faire la part aussi de ce qui est vraiment écrit

et de ce que l'on trouve logique, pour ne pas alourdir notre marche de faux problèmes.

 

Personnellement, lorsque je vois que l'obéissance un commandement est lié au salut

je lui fait une part très intense dans ma vie et  mes propos.

 

*** * *** 

 

Juste un mot pour dire que je suis contre le le fait que les bâtiments de culte

dépendent financièrement de l'état,

les incroyants n'ont pas à payer pour les croyants,

les divers cultes doivent se passer à l'intérieur ils sont de l'ordre d'une intimité.

 

Par contre quand,

on propose gentiment aux gens de prier pour eux dans la rue,

beaucoup de malades ont été guéris de cette manière là,

à l'heure où la sécurité sociale s'étouffe,

on ne fait absolument rien de mal.

 

D'autant plus que si les gens ne veulent pas il n'y a aucun problème,

ils repartent libres comme le vent.

Et si les gens veulent juste être guéris

et ne veulent pas entendre parler de Jésus

(c'est un peu comme si on proposait la source

et que l'a personne ne voulait que le verre d'eau)

mais, il n'y a aucun problème non plus.


C'est très bien de communiquer une bonne nouvelle

si on oblige pas les gens à y adhérer,

cela n'a rien à voir avec le prosélytisme ni avec le fanatisme.

 

Et pour nous, chrétiens,

on obéit à un ordre de Jésus qui concrétise au travers de cela sa très grande bienveillance.

 

Cela ne suffit pas car certains l'auront fait et ne seront pas sauvés :

Matthieu 7 : 21

Ceci dit, seul Dieu peut juger,

et ce n'est pas non plus en ne mettant pas en pratique ce commandement,

qu'on peut être sûr d'avoir l'approbation divine,

car je pense qu'il ne s'agit pas d'une option.

 

 

*** * ***

 

J'ai aussi à coeur de partager sur des versets à propos desquels je n'ai pratiquement rien entendu...

et qui sont arrivés à point,

ceux qui vivent avec Dieu savent à quel point la parole de Dieu

peut donner sens à notre vécu.

Si vous le désirez, vous pouvez cliquer

ici

 

*** * ***

 

  Le titre de ce site est "La source du ciel est encore ouverte",

c'est important de savoir que Dieu peut agir .

Puis Airs et Arts, car je crois que ce sont aussi des domaines importants pour Dieu,

et qu'il est le Dieu de la diversité artistique,

comme il est celui de la diverité de paysages.

 

     Et puis j'ai signé mon prénom et mon surnom,

je trouve que c'est important de signer ;

      une manière de ne pas renier celui qui a tant fait pour moi.

 

Si vous avez besoin de prières n'hésitez pas à déposer votre ou vos sujets

en cliquant ici.

Vous n'avez pas forcément besoin de donner beaucoup de précisions,

je prierai de mon mieux.

 

Les paroles de certains chants figurent sur le 

blog (cliquer ici).


 

Et voici le lien de mon autre site qui est laïque :

 www.jeanne-gwenaelle.weonea.com